La Poste aux lettres

La Poste aux Lettres

C'est en 1603, sous le règne de Henri IV que le transport du courrier des particuliers va être régularisé.

Suite à la fusion des offices "Généraux des relais" et du Controle général des Postes, la coordination et le controle de la Poste aux chevaux et de la Poste aux lettres, est placé sous l'autorité du premier controleur général : Fouquet de la Varenne

Cependant jusqu'en 1624, ce service sera surtout réservé au monde politique et économique. Ce n'est qu'à cette période qu'apparaisse les maîtres des courriers.

Sous Louis XIII et Richelieu

Le général des Postes d'alors était Pierre d'Alméras qui le 18 Novembre 1615 avait moyennant la somme de 353 000 livres, succédé à Guillaume Fouquet de la Varenne.

A partir de 1623, les premiers courriers ordinaires partant et revenant à heures fixes furent mis en mouvement de Paris à Bordeaux, de Paris à Lyon, et de Paris à Toulouse. Les premiers bureaux de poste aux lettres avec à leur tête un directeur se créent dans les grandes villes.

En 1624, Pierre d'ALMERAS décide de confier l'exploitation des postes à des maîtres des courriers, véritables directeurs régionaux qui gèrent les bureaux de poste de leur région, recrutent leur personnel et rémunèrent les courriers.

En 1627, le premier tarif général des postes est instauré. C'est un arrêt du Conseil d'Etat du Roi, en date du 16 octobre 1627 (lettres patentes du 12 mai 1628), qui donna force de loi au premier règlement intervenu pour la taxe des lettres et paquets des particuliers, entre Paris, Bordeaux, Lyon, Toulouse et Dijon. Les taxes sont proportionnelles au poids et à la distance.

Par arrêté Royal, en date du 31 Décembre 1629, les charges de Généraux des Postes sont définitivement supprimées, ils sont remplacés par 3 charges de Surintendants Généraux des Postes et relais de France ( edit du Roi de Janvier 1630 ) , ayant les mêmes droits et prérogatives que leur prédécesseurs.

Ceux çi devront tout de même acquitter la somme de 350 000 livres pour accéder à la fonction.

Les 3 offices de Surintendants ne furent attribués qu'à une seule personne : Nicolas de Moy qui les conservera de 1630 à 1632 jusqu'à sa démission.

En Mars 1632, Arnould de Nouveau, Seigneur de Frémont est investi surintendant général des postes en charge des 3 offices.

Tarifs de 1627

Paris à Dijon ou Macon : lettres simples à 2 Sols ; petits paquets jusqu'à 1/2 Once à 3 Sols ; gros paquets par Once à 4 Sols

Paris à Lyon : lettres simples à 3 Sols ; petits paquets jusqu'à 1/2 Once à 4 Sols ; gros paquets par Once à 5 Sols

Paris à Bordeaux : lettres simples à 3 Sols ; petits paquets jusqu'à 1/2 Once à 5 Sols ; gros paquets par Once à 8 Sols

Paris à Toulouse : lettres simples à 3 Sols ; petits paquets jusqu'à 1/2 Once à 5 Sols ; gros paquets par Once à 8 Sols

Date de dernière mise à jour : 29/12/2014