La machine Daguin

La Daguin

Images 1

Sans aucun doute, la plus étudiée des machines à timbrer, c'est un ingénieur français nommé EUGENE DAGUIN qui en fut l'inventeur.

L'histoire commence en 1880 lorsque celui çi se consacre à l'invention d'un mécanisme pouvant aider les postiers à oblitérer les lettres d'un seul coup au lieu des deux coups de tampons d'alors.

Après le dépôt d'un premier brevet en 1881 d'une machine proche d'une machine à coudre, il invente la machine que l'on connait sous le nom de "DAGUIN" par dépôt du brevet en septembre 1882, complété par 3 fois en 1883.

Après des essais concluant, la machine est adoptée par l'administration postale en juin 1884 à Paris, puis à partir de septembre dans le reste du pays.

Les empreintes de la machine "Daguin" sont assez faciles à reconnaitre.

Voici quelques éléments permettant de savoir si vous êtes en présence de timbre à date jumelé ou d'un seul coup appliquée 2 fois:

-Distance de centre à centre égal à 28 mm

-Différences dans la gravure de la couronne et bloc-dateur.

-Présence de la trace du piston toucheur

-Rotation des 2 timbres à date l'un par rapport à l'autre.

1 1  3 1

En Août 1923, apparaissent les empreintes avec flammes d'origines privés.

C'est la ville de Luchon qui en juillet 1923 mena les premiers essais avant même la publication officielle au J.O

2 2   Carte 5

A partir de janvier 1949, le diamètre des timbres à date change, cette modification fut systématique à partir de septembre 1949.

La distance de centre à centre passe alors de 28mm à 30mm.

Les machines Daguin sont réformés à partir de 1960, remplacés par des machines SECAP BB. En 1963, elles ne doivent théoriquement plus être utilisés.

Date de dernière mise à jour : 11/01/2015

×